Stage d'analyse cinématographique : Le film noir


Prochaines dates :

  • les samedi 2, dimanche 3 et lundi 4 novembre 2019

Votre animateur : Olivier Lecomte

 

Licencié en philosophie, critique pendant vingt ans à (Télé)Moustique, Olivier Lecomte a dirigé le supplément belge du magazine Studio, collaboré à l’émission Télécinéma de La Une et a écrit pour Cinergie, L’événement, Dimanche Matin, Le journal du mardi, Gaël… Il a assuré le cours d’esthétique du cinéma à l’école de photo et vidéo Agnès Varda de la Ville de Bruxelles.

 

Ayant fondé le cours d’analyse de films La Toile filante, Olivier assure actuellement une série de formations à l’Université des Aînés (UCL), à la Médiathèque de l’ULB, à l’Ichec-Cultures, à l’Espace Delvaux, à l’Espace Senghor…

 

Il anime régulièrement des rencontres publiques avec des cinéastes (Agnès Varda, Bertrand Tavernier, Claude Lelouch, Fernando Arrabal, Tony Gatlif, Goran Markovic, Jonathan Nossiter, les frères Dardenne, Frédéric Sojcher, Stephan Streker…) et a obtenu en 2005 le Prix de la critique décerné par la Communauté française.

 

Site internet : http://www.latoilefilante.be/

 

Description du stage


 

LE FILM NOIR (6 séances)

 

Le faucon maltais, Laura, Les tueurs, Le grand sommeil…  ont imposé, dans l’Europe de l’après-guerre, un nouveau style de polar baptisé par le critique Nino Frank «film noir». Issu du roman hard boiled  (Dashiel Hammett, Raymond Chandler, James Cain…), ces films sont à la croisée de diverses influences : l’expressionnisme allemand apporté par la vague de talents qui se sont exilés sous le nazisme, les films de gangsters des années de Grande Dépression et même le réalisme poétique français avec ses mauvais garçons et ses rues sombres aux pavés mouillés de pluie. Opposé au film d’investigation policière qui glorifie les forces de l’ordre, le film noir est marqué par son climat ambigu et fataliste. L’infortuné antihéros y commente souvent ses mésaventures en voix off et en flash-back, l’amour y a un goût de cendres et le facteur sonne toujours une fois de trop. 

 

 

Horaire


Premier jour

 

9h30 :                  accueil et installation à l'hôtel

10h30 à 12h30 : séance d'analyse de films 

12h30 à 14h00:  repas 

14h à 15h30 :      promenade digestive au grand air

16 à 18h :             séance d'analyse de films 

19h à 20h30 :     pause gastronomique

 

 Deuxième et troisième jours

 

 8h30 :                   petit déjeuner

 10h00 à 12h00:  séance d'analyse de films

 12h30 à 14h00:   repas

 15h00 à 17h00 :  séance d'analyse de films

 19h à 20h30 :      pause gastronomique (pour le deuxième jour)

Matériel


De quoi prendre des notes et toute votre bonne humeur

Logistique


Logement dans le confortable hôtel *** « Les Roses » de Libin.

Repas excellents, raffinés et en majeure partie bio.

Formation théorique prodiguée en salle de projection sur place.

Le prix


Le prix total de la formation revient à 280 euros et comprend :

  •     La formation
  •     Le logement
  •     Les repas des trois journées

Je m'inscris !


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.